top of page
  • Photo du rédacteurGermay

Les 5 déclarations de volonté anticipées possibles en Belgique

Vous souhaitez établir par vous-même les conditions de votre fin de vie ? Les 5 déclarations de volonté existantes sont à votre disposition pour ce faire. Ces documents permettent de préciser des directives avant d’être dans l’incapacité de vous exprimer, par exemple en cas de maladie grave, coma, paralysie ou démence. Le service de pompes funèbres Funérailles Germay vous les détaille ici.

déclarations de volonté anticipées Liège

La déclaration anticipée « négative »

Il s’agit d’un document dans lequel vous pouvez préciser si vous ne désirez pas subir certains soins, examens ou traitements médicaux pour vous maintenir en vie. Tout médecin est alors dans l’obligation de respecter ces indications, qui ne sont pas limitées dans le temps. Cette déclaration vise à éviter l’acharnement thérapeutique. Pensez à fournir une copie de votre déclaration à votre médecin, votre représentant ou votre famille.

Notez qu’il n’est pas possible d’enregistrer cette déclaration anticipée à la commune.


La déclaration anticipée relative à l’euthanasie

Cette déclaration s’applique uniquement dans le cas où vous vous retrouvez dans un état de coma irréversible et non dans d’autres situations. Si vous souhaitez être euthanasié lors de votre coma, deux témoins doivent cosigner votre document déclaratif. Depuis le 2 avril 2020, ce souhait possède une durée de validité illimitée. Vous pouvez nommer une personne de confiance pour informer votre médecin de l’existence de cette déclaration. Toutefois, aucun médecin n’est obligé d’accepter de réaliser une euthanasie. Votre personne de confiance peut alors contacter un autre médecin. À ne pas confondre avec une « demande d’euthanasie », qui concerne un patient touché par une maladie incurable.

Enregistrez gratuitement cette déclaration auprès de votre commune.


La déclaration des dernières volontés quant aux obsèques

Il s’agit d’un document où vous faites connaitre vos préférences concernant vos funérailles et votre sépulture. Vous pouvez le destiner aux membres de votre famille, mais aussi à vos médecins et au service de pompes funèbres. Beaucoup de gens pensent qu’il suffit d’écrire ces souhaits dans un testament, mais les testaments sont très souvent lus et ouverts après les funérailles et non avant.

Il est recommandé d’enregistrer cette déclaration à la commune, pour une vérification assurée dès votre décès.


La déclaration de don d’organes

Ce document officiel vous donne l’opportunité de signaler votre choix de faire don ou non de vos organes. En Belgique, en raison du consentement présumé, les organes d’un défunt peuvent être utilisés automatiquement pour sauver la vie d’autrui. Cela n’est pas le cas si vous exprimez votre refus par écrit. Des héritiers peuvent aussi s’opposer à votre consentement présumé. Si vous souhaitez être donneur, il est donc conseillé de mettre votre famille proche au courant. Une déclaration anticipée clarifie votre souhait et facilite la tâche de vos proches en cas de doute.

Vous pouvez consigner cette déclaration auprès de votre commune.


Le don du corps à la science

Ce don est utile à la formation des futurs médecins ainsi qu’à la recherche. Vous pouvez contacter la faculté de médecine de votre choix si vous avez une préférence. Celle-ci peut vous informer sur les démarches nécessaires. En tant que donateur, vous devez dans tous les cas écrire votre déclaration à la main, la dater et la signer. Vous pouvez aussi y donner des instructions concernant ce que la faculté doit faire de votre corps ensuite : funérailles religieuses ou non, incinération ou mise en terre, etc.


Faites connaître vos dernières volontés concernant vos obsèques aux Funérailles Germay à Liège via notre formulaire en ligne.

Kommentare


bottom of page